Réseaux sociaux, réseaux réels : même combat, la démarche Réseau (animation de conférence)

Communication, Joan M. Mas aka Daily Pics - CC via flickr

Communication, Joan M. Mas aka Daily Pics – CC via flickr, http://www.flickr.com/photos/dailypic/1459055735/

J’animais hier, une conférence pour les étudiants d’HEC : "Réseaux réels, réseaux virtuels : quels leviers multiplicateurs ?".

Autour de la table : Jean-Philippe Fauche, coach de dirigeants depuis 20 ans, adepte de "l’attitude réseau" ; Cyril Bladier, expert Linkedin et spécialiste des réseaux sociaux ; Alexandre Durain, président de So Buzz et expert en marketing viral ; Heidi Miller, qui vient de lancer le flagship store de la marque Kusmi sur les Champs-Elysées.

Sans surprise, notre jeune public nous a bombardé de questions sur les réseaux sociaux. "Dois-je utiliser Linkedin et Viadeo ?". "Comment contacter les gens qui m’intéressent mais que je ne connais pas", "A quoi faut-il faire attention sur mon profil Facebook ? "…

Au travers d’anecdotes et d’infos, mes experts ont souligné l’importance de l’attitude, on et off line :

  • être dans la démarche de s’informer… avant de songer à proposer une candidature
  • donc poser des questions et s’intéresser authentiquement à l’autre, l’écouter
  • procéder par itération : contacter d’abord les gens les plus proches de nous, les plus faciles à aborder liés d’une manière ou d’une autre à notre cible (fonction similaire ou bien même secteur mais dans une fonction différente).
  • privilégier la qualité plutôt que la quantité. L’un des intervenants raconte que débarqué brutalement d’un poste précédent, il lui suffit de 4 coups de fil pour retrouver un job. 4 coups de fil, réfléchis et préparés, auprès de contacts avec qui le lien a bien sûr été entretenu. Cyril souligne quand même l’importance d’avoir au minimum une centaine de contacts sur les réseaux sociaux professionnels pour être "visible".
  • Entretenir son réseau dans le temps, donner des nouvelles, remercier.
  • Prendre conscience de l’impact de son attitude… et de sa visibilité sur les réseaux sociaux. Donc oui, il faut faire attention à ce qu’on raconte sur Facebook ;o) Sans compter que si vous postulez en marketing B to C, il est de bon ton de montrer que vous êtes actif sur les réseaux sociaux donc de ne pas camoufler intégralement votre profil. .. Si vous doutez encore d’être bientôt suivi à la trace, jetez un oeil sur cet petit exercice de fiction passionnant http://www.mondaynote.com/2012/09/23/facebooks-gen-y-nightmare/
About these ads